Les moines bénédictins
quotidien monastiqueLa journée du moine
Les activités du moine s'ordonnent selon un horaire qui assure la première place aux grandes heures de la prière liturgique, dans un équilibre de prière et de travail.
Lire plus...

quotidien monastiqueL'abbé au cœur de la communauté
La communauté est animée par l'Abbé. Il a pour mission de permettre une vie de communauté fondée sur des relations de justice, de pardon et d'amour fraternel.
Lire plus...

quotidien monastiqueLe chant Grégorien
Le chant grégorien est l'expression musicale privilégiée de l'Église catholique latine. Il a été composé entre le 8e et 10e siècles. Il apparaît comme le fruit mûr de plusieurs siècles de chant liturgique en langue latine dans l'Europe occidentale.
Lire plus...

La journée du moine

Le monastère, s'il est possible, doit être établi de manière que l'on y trouve toutes les choses nécessaires : l'eau, un moulin, un jardin, une boulangerie et les divers métiers qui s'exerceront à l'intérieur.
Règle de saint Benoît, ch. 66
.

La journée du moine se partage ainsi entre trois grandes activités :

•  Écouter Dieu qui s'adresse aux hommes dans sa Parole vivante et lui répondre dans le dialogue intime de  la prière

•  Cultiver la terre par un travail qui essaie d'honorer toutes les dimensions de l'homme

•  Louer le Créateur de toutes choses pour Sa miséricorde infinie en revenant régulièrement dans l'église du monastère afin de célébrer ensemble son Amour.

Découvrez les temps forts du quotidien d'un moine en cliquant ici.


Découvrez deux reportages réalisés sur la vie monastique à Sainte-Anne de Kergonan.

Article et diaporama sonore,
Magazine le Pélerin - Août 2011
Reportage
Jour du Seigneur - 9 août 2009


Cette collection d’images, qui illustrent le quotidien des moines bénédictins, a été dessinée par Frère Armel.
> Découvrez-la dès maintenant !

L'Abbé au coeur de la communauté

  Dom Piron lors d'une homélie.
« Qu'ils aiment leur abbé d'un amour humble et sincère »
Règle de saint Benoît, ch. 72


À la tête de la communauté, le vote des frères de vœux solennels place l'un d'entre eux. Il a pour mission de veiller sur tout ce qui se passe au monastère.

Sa charge est d'abord spirituelle : il doit guider chacun des frères et assurer la marche de tous sur les chemins de la vie monastique. Son exemple et son enseignement jouent un grand rôle dans les orientations de la communauté. Les frères lui doivent l'obéissance, ce qui veut dire qu'ils agissent en toutes choses en se référant à lui. Il lui revient de décider en toute justice et charité ce qui est bon pour la communauté et pour le bien de chacun des frères.
Il est aussi le responsable en dernier ressort de toutes les activités du monastère.




Dans sa mission centrale, le père Abbé est aidé :

-  Par le conseil des frères qui intervient dans les décisions ou orientations :
le chapitre réunit toute la communauté pour les questions les plus importantes ;
le conseil est un groupe de quelques moines qui aident à la gestion de la vie courante

-  Par des anciens qui le secondent dans l'accompagnement spirituel des frères

-  Par des frères à qui il confie tel ou tel secteur de la vie quotidienne de la communauté.



L'abbé est encore celui qui préside la vie liturgique du monastère. Il donne les bénédictions aux grands offices et il célèbre en personne les grands moments de l'année liturgique ainsi que les fêtes principales.
 
Autour de lui, la communauté des frères cherche à développer une communion dans l'unité et dans la paix. Pour apprendre à s'aimer, ils commencent par se servir mutuellement et à s'accueillir réciproquement dans leurs différences.

La réponse au même appel du Christ cimente l'unité des cœurs. Il peut alors naître un véritable « esprit de famille », celui que décrit saint Benoît au chapitre 72 de sa Règle :

« Les frères auront les uns pour les autres un profond respect. Ils supporteront avec une très grande patience les infirmités morales ou physiques d'autrui. Ils s'obéiront à l'envi. Nul ne recherchera ce qui lui serait utile, mais bien plutôt ce qui l'est pour les autres. Ils auront les uns pour les autres une affection pleine de délicatesse. Ils aimeront Dieu avec un très profond respect. Ils aimeront leur abbé avec une charité humble et sincère. Ils ne préféreront absolument rien au Christ, lequel daigne nous conduire tous ensemble à la vie éternelle ! ».



Le chant grégorien

Le chant Grégorien

Le chant grégorien est l'expression musicale privilégiée de l'Église catholique latine. Il a été composé entre le VIIIe et le Xe siècles. Il apparaît comme le fruit mûr de plusieurs siècles de chant liturgique en langue latine dans l'Europe occidentale.

vie benedictine la monodie : c'est un chant à une seule voix qui réunit tous les chanteurs dans l'unité d'un seul texte et d'une seule mélodie

la modalité : les mélodies sont composées dans des modes (une quinzaine environ) dont chacun exprime un climat musical, psychologique et spirituel particulier

le rythme libre : pas de mesure fixe, mais la liberté d'un rythme lié au développement naturel des moments du discours verbal et musical• une prière liturgique : chaque pièce grégorienne a sa place bien précise dans le cycle des célébrations de l'année liturgique ; elle joue ainsi un rôle fonctionnel unique dans la liturgie chantée

• une haute valeur musicale et spirituelle : les compositeurs anonymes des pièces grégoriennes sont reconnus comme des artistes de premier plan et de grands contemplatifs ; la fréquentation de leurs ouvres constituent une véritable initiation aux profondeurs de la vie spirituelle et à la prière chantée de l'Église, Épouse mystique du Christ.


Les mlectio divina moinesoines de Kergonan chantent l'intégralité de l'office et de la messe en chant grégorien. Leur interprétation se rattache à celle de l'abbaye de Solesmes tout en tenant compte de certains apports de la musicologie plus récente. Ils ont enregistré régulièrement depuis les années 1960.


Retrouvez et découvrez ici le dernier CD enregistré par la Schola des moines de l’Abbaye Sainte-Anne de Kergonan.




CD chant gregorienLe Verbe s’est fait chair, Studio SM D3101.
Chœur des moines de l'abbaye Ste-Anne de Kergonan

L'histoire de la Parole par le chant grégorien
Le programme de ce nouvel enregistrement par la schola des moines de l'abbaye Sainte-Anne de Kergonan retrace l'Histoire de la Parole. Non pas les mots de tous les jours, mais la Parole première dans laquelle la création a pris naissance, celle qui était annoncée par les prophètes, Verbe incarné à la Nativité, celle qui demeure présente dans le monde et qui se manifeste dans l'Eucharistie. Celle, aussi, qui s'incarne dans la voix des moines à travers le chant grégorien de la liturgie, et qui touche les cœurs de ceux qui la laissent résonner en eux. (2011) 26 titres - Durée : 74'


POUR COMMANDER LE CD, TELECHARGEZ LE BON DE COMMANDE EN CLIQUANT ICI.

01. Universi
02. Rorate Caeli
03. Veni
04. Stirps Iesse
05. Gabriel Angelus
06. Ave Maria
07. Martyrologe de Noël
08. Dum Medium Silentium
09. Généalogie du Christ
10. Hodie Christus Natus Est
11. Prologue de l'Évangile de Jean
12. Verbum Caro factum est
13. Hodie Nobis

14. Dominus Dixit Ad Me
15. Tui Sunt
16. Sancta
17. Isaïe 9
18. Puer Natus Est Nobis
19. Ecce Nomen Domini Emmanuel
20. Oculi Omnium
21. Panis Quem Ego
22. Comedetis
23. Qui Manducat
24. Verbum Supernum
25. Ego Sum Panis Vivus
26. Benedicamus Domin

Ecoutez des extraits

 






Abbaye sainte Anne de Kergonan - BP 11 - 56340 - PLOUHARNEL - Plan - Accueil